Aujourd’hui on va parler de marketing de crise, et plus précisément de comment adapter sa stratégie marketing pour survivre au Coronavirus.

S’adapter, c’est survivre. C’est pas moi qui le dit, c’est Charles Darwin, et je le cite :

“Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.”

Charles Darwin

Darwin aurait fait un très bon marqueteur ! Parce que ça s’applique aussi en business et en marketing. Et c’est encore plus vrai aujourd’hui avec tout ce qu’il se passe partout dans le monde avec le coronavirus, aka COVID-19.

Alors dans cette vidéo, je voulais prendre quelques exemples d’industries qui ont su adapter leur stratégie marketing à la vitesse de la lumière pour sortir du lot.

La Formule 1

Suite à l’annulation des Grands Prix de Bahreïn, d’Australie ou encore de Monaco, la F1 a réagi. Tous les grand prix de F1 annulés se feront en virtuel. A commencer par le grand prix virtuel de Bahreïn qui va se jouer sur la licence officielle F1 2019 de Codemasters.

Chaque écurie a réussi à convaincre certaisn de leurs champions en place, notamment de jolis noms de la Formule 1, mais aussi de la Formule 2, comme Robert Shwartzman qui a 20 ans, et même de Formule 4 avec Dino Beganovic, un petit jeune de 16 ans.

Résultat, 2,5 millions de vues sur YouTube, 20,000 sur Twitch, et 3 millions sur Facebook. Ce qui démontre qu’il y a un certain intérêt pour ce format 100% en ligne. La marque a su maintenir sa visibilité, son intérêt auprès des fans, et continue à faire parler d’elle.

L’industrie de la musique

Le monde de la musique est particulièrement touché. L’immense majorité des artistes se reposent beaucoup sur les tournées et les concerts live pour gagner de l’argent. Mais en ce moment, c’est plus que compliqué, partout dans le monde, car personne ne peut performer en public. Et donc, il faut s’adapter pour continuer à faire parler de son groupe.

Code Orange

Code Orange, groupe de métal, a sorti son nouvel album le 13 mars qui devait s’accompagner d’un concert de promotion le 14 en Pennsylvanie, leur état d’origine. Le concert a été évidemment annulé, mais pas complètement. Ils ont utilisé Twitch pour tout de même faire le concert en live mais pas en public. Résultat des courses : plus de 10,000 personnes ont regardé le concert en direct sur Twitch, et aujourd’hui, il a été vu plus de 85,000 fois sur Twitch et 96,000 fois sur YouTube. Ca a fait parler du groupe, et donc du nouvel album, et au passage ils ont généré un peu de revenus pubs via les publicités. Ca doit pas être grand-chose, mais c’est déjà ça.

Metallica

Metallica, le plus grand groupe de métal au monde, a mis en place les #MetallicaMondays sur YouTube. Tous les lundis à 8 pm côté est, ils vont diffuser un concert live de leurs archives. D’habitude ils vendent leur contenu live. Ici, c’est gratuit, et ils appellent aux dons qui iront directement dans leur fondation “All Whithin My Hands” qui se consacre à compenser les conséquences sociales liées à l’épidémie de coronavirus. Un beau geste de leur part qui ne coûte rien de leur côté, et qui donne une bonne image au groupe.

La restauration.

Le monde de la restauration est particulièrement touché par la crise du COVID-19. Mais certain ont su réagir tant bien que mal, à la vitesse de la lumière.

Afin de se démarquer de la concurrence avec humour, SimplySalad, un chaine de saladeries à Los Angeles, offre un rouleau de papier toilette avec chaque commande de $20 et plus. Ca leur permet de booster leurs ventes tout en mettant une pointe d’humour à leur marketing de crise.

Canlis, un restaurant très chic de Seattle, a aussi su s’adapter à la crise. A la base, diner dans ce très beau restaurant coûte la bagatelle de $300/$400 pour deux personnes.

Pour survivre, il ont adapter leur offre à la demande en ouvrant plusieurs business à partir d’un seul.

Il ont adapté leur offre en offrant des options familiales plus accessibles d’un point de vue prix, ils ont ouvert un business de bagels à empoter, ils font aussi livraison à domicile… D’un restaurant cher et élitiste, ils ont su rendre leur offre accessible au plus grand nombre afin d’aider la communauté locale avec de la nourriture de qualité tout en rendant rentable leur business.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *