Dans cette video je vous parle de Dropshipping, et surtout pourquoi je n’aime pas ce terme.

Il y a quelques semaines, j’ai recontré un entrepreneur français comme moi ici à Los Angeles, à Santa Monica. Il fait de l’impression sur T-Shirts et sur tissu de super qualité, t-shirts faits en Californie. C’est de la qualité, pas de la soupe achetée en Chine.

Il m’explique son business model, etc. Et là il me dit “et je fais aussi du dropshipping”. Oui, lui fait ce que moi je considère comme du dropshipping de qualité.

Le problème c’est quand t’as l’habitude de te faire agresser par des pubs sur YouTube ou Facebook qui te vendent des formations pour faire 3 milliards de $ en quelques heures grâce au Dropshipping, ou qui te font miroiter de l’argent facile sans rien faire, tu te rends compte que c’est un terme qui a une réputation extrêmement mauvaise. Alors que c’est un concept, une autre façon de vendre en ligne avec un système d’approvisionnement pris en charge par le fournisseur.

Wayfair.com, un des plus gros sites de vente en ligne, c’est du dropshipping. Et pas une seconde ça apparait dans leur comm. Pourquoi ? Parce que le terme a une sale réputation. T’entends Dropshipping, tu penses fournisseur en Chine, qualité douteuse / voire contrefaçon, livraison sous trois semaines et customer service inexistant. C’est caricatural, heureusement le dropshipping de qualité existe aussi pour relever le niveau. Mais dans ces cas-là, je préconise plutôt de parler de « partenariat ».

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *