Les élections américaines, comment ça marche? Je vous explique comment les américains élisent le Président des Etats-Unis, les grands électeurs, le vote populaire, et tout ce qui va avec…

Quand on travaille aux USA, surtout quand on est entrepreneur, la politique a un impact significatif sur les taux d’intérêt, les investissements, mais surtout sur la politique d’immigration du pays.
J’ai fait une vidéo à ce sujet sur les visas suspendus en 2020 par l’administration Trump, ce qui démontre que ça a un véritable impact sur votre business et votre capacité à entreprendre.

Comment se déroulent les élections présidentielles américaines ?

En France, tout le monde vote, il y a un premier tour avec tous les candidats, puis second tour avec les deux finalistes. Le Président est celui qui a remporté la majorité, donc plus de 50% des voix.
Aux USA, les élections présidentielles fonctionnement différemment.
Tous les 4 ans, les Américains élisent un Président et Vice-Président toujours entre un candidate démocrate (gauche) et un autre républicain (droite).

Cette année en 2020, c’est Biden – Harris pour les Démocrates contre la réélection de Trump – Pence côté Républicains.

Les élections de passent cette année le mardi 3 novembre 2020. Et la passassion de pouvoir (si il y a) sera le 20 janvier 2021, lors de l'”inauguration day”.

Les Grands électeurs

Les Américains élisent indirectement leur Président par le biais d’un “Electoral college” (collège électoral) composé de grands électeurs (“Electors” en anglais).
Ce collège est composé de 538 grands électeurs, dont 435 représentants, 100 senateurs venant des 50 états, et 3 électeurs de Washigton DC.
Le candidate qui gagne 270 grands électeurs remporte la présidentielle américaine.

Chaque état américain a un nombre différent de grands electeurs basé sur sa population au dernier “census” (recenssement).
Si un candidat gagne à 50.00001% des votes des habitants de cet état, il remporte tous les grands électeur de l’état.

Les Swing States

D’où l’importance de se focaliser sur les “swing states”, qui sont ceux qui historiquement changent de camps régulièrement comme le Colorado, la Floride, ou l’Iowa.
Pas besoin cependant de se battre pour la Californie qui est profondément démocrate, ou pour le Texas républicain.

Le popular vote

Et le “Popular vote” (majorité absolue) dans tout ça ? Hillary Clinton a gagné en 2016 le vote populaire de plus de millions de votes d’avance, mais a perdu face à Donald Trump qui a remporté le vote des grands électeurs.

Pourquoi ce fonctionnement des élections américaines ?

Parce que les Founding Fathers au 18ème siècle pensaient que l’Américain moyen n’était pas assez éduqué et informé pour voter intelligemment, et donc qu’il fallait avoir un représentant pour rectifier le vote si besoin.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *