Quel trafic web pour votre stratégie marketing digital ? Qu’il soit payant ou organique, chaque type de trafic web a des fonctions différentes selon le stade de votre stratégie.

En marketing digital, on est toujours dépendant de quelque chose.

On est dépendant de Google qui fait et défait les stratégies SEO. Quand son algorithme change, votre position dans les résultats peut aussi être chamboulé. Sans oublier le temps que cela prend pour que votre référencement naturel commence à montrer des résultats.

On est dépendant des algorithmes des réseaux sociaux aussi. Souvenez-vous, il y a 5 ans, quand Facebook générait encore un trafic organique qui avait un véritable impact sur votre business. Aujourd’hui, c’est anecdotique. Dépendant de la validation ou non des publicités, si elles respectent ou non les règles imposées par certaines industries, ce qui est souvent subjectif et décidé par une intelligence artificielle.

Et on est aussi dépendant des lois de collection de données personnelles (GDPR, CCPA) pour les emails.

Donc la question n’est pas de savoir quel trafic il faut pour votre site internet, mais de savoir celui qu’il vous faut selon votre stratégie marketing digital à court et à long terme.

Diversifier le trafic de votre site web, c’est limiter les risques de dépendance et surtout optimiser votre stratégie digitale sur le court, le moyen et le long terme.

Les différents types de trafic web

Le trafic payant / Publicité en ligne

Le trafic payant (publicité en ligne) comme Google Ads, les Social Ads ou la Syndication, permet de générer du trafic (plus ou moins) ciblé et instantané. Cela permet d’atteindre des personnes qui ne vous connaissent pas pour accroitre votre notoriété.

Mais attention, ça peut monter vite en budget, surtout si la promesse de vos pubs n’est pas tenue sur votre site. Vous pourriez alors payer pour des gens qui vont heurter votre taux de rebond.

Le trafic organique ou naturel

Le trafic organique (gratuit venant directement sur votre site) met beaucoup de temps à se mettre ne place. Il peut venir des moteurs de recherches, Google principalement, via votre SEO. Des réseaux sociaux, des internautes qui vous suivent déjà. Et de votre base de données email de gens qui ont déjà souscrit à votre newsletter ou acheté vos produits ou services.

Le trafic organique met toujours du temps à se mettre en place, mais grossit avec le temps et gagne en qualité et ciblage.

Mon conseil : stratégie de trafic à court terme vs trafic à long terme

  • A court terme, compenser le manque de trafic organique par de la pub. Vous générerez du trafic instantanément et pourrez accumuler plus vite des emails dans votre base de données, et des followers sur les réseaux sociaux.
  • A moyen terme, une fois que le SEO et les réseaux commencent à porter leurs fruits, baissez votre budget pub. Le trafic amène le trafic.
  • A long terme, une fois que le trafic organique a plus de valeur que le trafic payant, concentrez au maximum votre budget pub dans vos campagnes marketing.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *