Quibi, c’est déjà fini !!! Le service de streaming mobile américain va déjà fermer ses portes après seulement 6 mois d’activité et 2 milliards de dollars de levés. Pourquoi ce fiasco ? Explications.

Quibi, c’est quoi ?

Quibi, le diminutif de “Quick Bites”, a été créé par les milliardaires Jeffrey Katzenberg (co-créateur de DreamWorks Animation) et Meg Whitman (Hewlett-Packard) en levant la bagatelle de 2 milliards de dollars dans l’affaire auprès de Warner, Apple, Alibaba parmi d’autres.
Quibi est parti du principe que les gens sont de plus en plus en vadrouille et regardent des vidéos sur leur téléphone. Le service a donc créé des séries et films à regarder sur son téléphone en mode portrait ou paysage avec des épisodes de 10mn max à consommer rapidement.

Du Superbowl à la chute

Le concept très fort de Quibi fait sa force mais aussi sa faiblesse. Le service de streaming vidéo a été révélé au superbowl 2020 avec une première pub qui a coûté $5.6m de dollars et vue 25m de fois depuis.

A son lancement le 6 avril 2020, QuiBi a une 50aine de shows, ce qui est vraiment bien pour un lancement de la sorte. Ces shows mettent en scène des stars comme Anna Kendrick, Liam Hemsworth, un talkshow avec Joe Jonas, un documentaire de LeBron James “I Promise school”, et un film avec Sophie Turner de Game of Thrones. Résultat, deux Emmy remporté en 2020.

Au lancement, Quibi a deux options : une à $4.99 avec pubs et l’autre à $7.99 sans pubs. Pas d’option gratos même si il y avait une période d’essai de 90 jours de base.

Mais il y a quelques semaines, quand Quibi commençait à dire qu’ils allaient aller sur les TV avec une app dédiée, puis créer des contenus plus longs que 10 mn c’était déjà renier sa nature et le début de la fin.
Et ce 21 octobre, c’est officiel, Quibi s’arrête.

Pourquoi l’échec de Quibi ?

  1. Le Coronavirus / COVID-19 et son confinement n’a pas facilité les choses pour un service qui se veut nomade.
  2. Un lancement très moyen
    L’app a eu du mal à se hisser dans le top 50 des applications dès la première semaine et recrute seulement 1.5m d’abonnés fin mai (Disney+ a fait 10 million en day one).
  3. Dispo seulement aux US et Canada.
  4. Avec les faibles chiffres de Quibi et les budgets pub impacté par le Covid, les partenaires stratégiques tels que Pepsi, Taco Bell, et WalMart ont voulu renégocier elurs accords.
  5. En mai 2020, la société Eko via Elliott attaque Quibi en justice pour violation de brevet de sa technologie qui permet de regarder n’importe quelle vidéo en mode portrait ou paysage.
  6. Des probblèmes de vision en interne, de désaccords entre les créateurs, le départ clé de la VP marketing / brand juste après le lancement…
  7. Du contenu qui coûte très cher : $100k la minute produite en moyenne.

Un gros problème de positionnement

  1. En étant un service 100% mobile, Quibi pensait ne pas faire face directement à Netflix ou Disney+. Au final, c’était évidemment le cas, en plus de se battre pour l’attention face à YouTube, TikTok, Instagram… d’avantage, c’est devenu un véritable handicap !
  2. Avec un nouvel épisode diffusé par jour, pas possible de binge watcher les séries et donc ça a créé de la frustration auprès des utilisateurs.
  3. Comble pour un service 100% mobile, impossible de partager des gifs ou screenshots, des memes… tout était bloqué par Quibi.
  4. Et puis sentant le vent tourner, de mobile only, Quibi est passé sur la télé avec un lancement sur Apple TV le 20 octobre… veille de l’annonce de sa mort.

Quelle suite pour Quibi ?

Il est possible que son contenu exclusif soit racheté par un Netflix, Amazon Video ou autre. Pas certain mais ça permettrait de limiter un peu l’hémoragie.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *