Mis en place en mai 2018, le RGPD fête ses deux ans d’existence. Alors où en est-on aujourd’hui ? A-t-il apporté la protection et la transparence des données personnelles attendues ? C’est l’heure du bilan.

340 amendes, $180M récoltés

Pour le moment, on est à 340 amendes pour un motant total de $180 millions. Ce qui n’est pas grand chose en soi (environ $500.000 par amende en moyenne). La plus petite a coûté 90€, et la plus importante à ce jour s’élève à $57 millions (50 millions en euros). Et c’est pour taper sur les doigts de Google pour non transparence des données récoltées sur les appareils Android. Ensuite, il y a aussi TIM (telecom italien) et la Post autrichienne qui ont aussi été épinglées pour pratiques marketing trop agressives.

Des gros dossiers toujours en cours

Mais c’est surtout que deux autres méga amendes sont encore en négociation. L’une de $229 millions avec British Airways pour fuite de données ayant touché 500.000 personnes. L’autres de $123 millions avec les Hôtels Marriott pour une fuite de données de 339 millions de leurs clients. Wow. Payeront-ils ces pénalités ? La réponse à la fin de cet été ou de l’année.

Oui, le RGPD (GDPR en anglais) est un sujet extrêmement important quand on fait du marketing au niveau international. Aux Etats-Unis, les données personnelles sont encore traitées avec peu de règles. Mais avec le CCPA californien et certaines réglementations qui sont en discussion au niveau d’autres états et même au niveau fédéral, ça risque de changer.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *